L'esprit embrumé, a moitié éveillé, je sens ce délicieux arôme. Evoquant tout à la fois les froids et sombres matins d'hiver, et les réveils chauds et ensoleillés d'été. Me rappelant les lendemains de fêtes et les matins de travail. Son amertume si douce, se mariant si bien avec le tabac, ou le chocolat noir. J'en suis embaumé durant toute la matinée. Certes on peut dire que j'en suis accroc. Je ne vivrais pas sans. Le Café. Nectar des Hommes.


sss
ssss      
sss
ssss
ssssssss
ssss
ssss
ITTTTTTTTTTTTTTTI
ITTTTTTTTTTTTTTTI
ITTTTTTTTTTTTTTI
ITTTTTTTTTTTTTI
ITTTTTTTTTTTTI
ITTTTTTTTTTTTI
WWWWWWWWWWWWWW