J'ai une vie géniale. Ces temps ci tout me sourit. C'est bien là le problème. Je suis comblé, trop. Le fait est que je suis heureux de tout ça, mais que je n'arrive toujours pas a parler. De moi. De mes soucis. Si j'en parle c'est sur ce blog. Même si je sais que je me répète en disant ça. Toujours est-il que j'ai une crainte horrible qui me bouffe ces temps ci. Perdre tout ce que j'ai gagné cette année. Je ne peux pas l'imaginer. Impossible. Je ne veux pas l'envisager. C'est ça qui me rend lourd, nerveux, mal a l'aise... Je le sais. Et je m'enfonce. Bref j'interromps cet article. Trop déprimant. Aucune raison de déprimer. Y'a pire.

05A_0067
Epidaure 2006